Pour perdre du poids, manges moins :(

Healthy food concept.


A écouter attentivement… Merci @Florian Saffer Dtp
Je ne connaissais pas sa vision des choses sur ce point mais il rejoint exactement ce que je communique depuis 7 ans sur les réseaux.

L’obésité ne pourrait pas être une problématique « thermodynamique »
On ne peut pas : que créer un déficit calorique pour perdre du poids.
Ce ne peut pas être la base de la gestion de la perte de poids. C’est réducteur. ça m’a toujours rendu folle d’entendre que ça.
Tu manges trop, manges moins et tu maigriras… on est bien avancé…

Oui mais moi je suis une obèse depuis l’adolescence, j’ai perdu, repris, reperdu du poids pendant plus de 30 ans.
Et quand je me suis retrouvée dans le cabinet de mon chirurgien il me l’a redit :
95% des régimes ne fonctionnent pas. On fait quoi ?


Florian (car il veut pas que je l’appelle M. Saffer) rappelle que notre système est auto régulé. Tu manges, tu dors en fonction de tes besoins naturels.
(…) jusqu’à ce qu’il y ait une « perturbation« .

ça peut être quoi ces perturbations : elles sont le plus souvent émotionnelles.

« – 50% des personnes candidates à la chirurgie bariatrique ont eu des abus sexuels.« 

Les perturbations ça peut être aussi, une perte de sommeil, un manque de mouvement, une éducation familiale perturbée, le divorce de tes parents, une séparation etc…

Et tout cela va entrainer la rupture homéostasique énergétique.
Ton corps va complétement perdre pied. Il est totalement déréglé. Il perd sa capacité de stocker. On mange sans faim, On sait d’ailleurs souvent pas pourquoi on mange, on mange pour manger…pour combler.

Alors on fait quoi finalement quand on sait ça ?? parce que c’est quand même vrai en partie que pour perdre du poids, il faut créer un déficit calorique.
Etre drastique, ça ne peut qu’accentuer le souci car tu vas renvoyer encore une bombe dans ton corps qui va lui faire peur.


Quand je vois toutes les nanas qui sont en paniques parce qu’elles ont repris 5 kilos 1 an après avoir été opérée et qu’elles se mettent à manger de la soupe le soir, et du poisson/haricot vert le midi je suis peinée, j’ai peur pour elle car je sais que le retour de bâton va être compliqué.

J’aimerais leur prendre la main pour les accompagner en leur disant : keep cool.
Et surtout maintenant accroches toi.
J’adore l’idée de Florian de « remettre la vie dans la vie », « prendre soin de soi par l’acte de la nourriture ».

Pour réguler mon système, c’est le sport et la communication vers vous qui m’ont aidé. J’ai changé mon rapport à l’alimentation.
J’ai changé ma vision de mes besoins.
J’ai lu, énormément lu.
J’ai pris soin de moi en me disant que j’étais importante et que ma santé était précieuse.

Je ne suis pas drastique dans mon alimentation.
Je mange gras, sucré, je mange équilibré oui mais je mange surtout avec plaisir.

J’espère devenir une diététicienne qui amènera ses patients à comprendre comment il fonctionne et qui les délivrera à une nouvelle vie… c’est ambitieux mais c’est vraiment ma volonté.