Activer la lipolyse c’est la seule façon de brûler notre graisse profonde.

Notre organisme est vraiment une machine qui est beaucoup plus intelligente mais aussi mécanique que l’on imagine.
Déjà il faut quand même savoir que dans notre cerveau nous avons un système qui contrôle notre poids : le pondérostat
Située dans L’hypothalamus c’est notre horloge du comportement alimentaire : en très simple « si on mange trop il nous pousse à manger moins ») :
Tout le gras que nous avons dans notre corps lui envoie des messages constamment.

Par contre cela implique que la Leptine fonctionne correctement.
Quand on grossit, on libère de la leptine qui va rejoindre les cellules du cerveau qui régule notre comportement alimentaire.
Donc normalement le tissu adipeux s’auto-régule.


Quand on arrive plus à contrôler notre faim, cela peut donc être dû
– à un dérèglement de la leptine.
– à des récepteurs qui n’entendent pas le message. (mutation génétique, ou personne déjà en surpoids, et ce surpoids bouche les récepteurs).

Une chose à garder en mémoire c’est qu’avoir de la graisse ce n’est pas tout le temps une mauvaise nouvelle pour notre santé.
Avoir un gros ventre bien dur c’est est la manifestation visible d’une accumulation de graisse à l’intérieur du ventre. Cette graisse est connue pour être toxique. Elle entraîne de multiples désordres du métabolisme que l’on regroupe sous le terme de « syndrome métabolique » ou « syndrome de la bedaine » Dr Boris Hansel 

Celui qu’on préfère c’est le bourrelet. le petit ventre un peu flasque pas super esthétique mais c’est le « kit de survie ». Il n’y a aucun problème avec ce type de graisse. Car ce gras nous protège.

Etre trop musclé sans aucune graisse n’est pas forcément salvateur. Il faut quand même savoir que les grands sportifs tout secs, peuvent avoir les mêmes soucis cardiovasculaires que les obèses.

Les différentes typologies de ventre.


2 concepts à connaître :
La lipogenèse : on fabrique du gras
La lipolyse : on fait fondre le gras

Nos cellules graisseuses (les adipocytes) sont renouvelés tous les 10 ans. Mais en même temps, tous les jours, ces cellules libèrent et détruisent le gras.

Si poids stable il y a équilibre entre les 2 concepts.
Si prise de poids : la lipogenèse est plus active que la lipolyse.

Et pour rappel ou information ,ce qui favorise la prise de poids, c’est une enzyme : la lipoprotéine lipase.
Dans notre comportement alimentaire c’est l’insuline qui la stimule. (Hormone fabriquée par le pancréas).
Et l’insuline va permettre de faire entrer ce gras dans nos adipocytes.
Le gras peut se faire à partir du glucose grâce à l’insuline qui fait rentrer le glucose dans les adipocytes et grâce à ce que nous mangeons.

Pour éviter de faire du gras, il faut éviter de stimuler l’insuline.
Donc on évite de manger :
– trop sucré (pas de suppression totale nécessaire)
– privilégier des Indices glycémiques lents
– manger équilibré.
– on mange des produits riches en oméga 3
– on privilégie des bonnes protéines qui sont rassasiantes.


En activant la lipolyse, on va attaquer la graisse profonde.

Comment peut on faire ?
Aucun aliment ne peut activer la lipolyse .

Il faut donc faire une activité physique c’est la seule solution.

La lipase hormono-sensible est une enzyme qu’il faut stimuler pour bruler les graisses; cette enzyme est stimulé par l’activité physique : L’adrénaline qui est sécrété quand on fait une activité physique a la capacité d’activer cette enzyme qui activera la lipolyse.


Pour rappel, et pour tout ceux qui sont impatient quand on perd vite, on perd souvent d’abord du muscle.
Le poids parti rapidement ce n’est pas du gras mais du muscle, ça n’a pas vraiment d’intérêt. (sauf pour votre moral devant votre balance)
Donc je ne le redirais jamais assez, mais pour perdre du poids durablement il faut aller tout doucement. Pas de régime drastique.

A bon entendeur 😉

P.S pour le prochain article je vous parlerais du type d’activité physique qui peut faire justement activer votre lipolyse.

Source : Dr Laurence Plumey a écrit un livre sur le sujet « Le monde merveilleux du gras » et elle nous rappelle beaucoup de choses indispensable à lire quand on veut comprendre comment on grossit et comment on pourrait éventuellement bruler notre graisse.