La fourchette connectée : ce n’est pas un gadget

Vous avez du voir pas mal de publications concernant cette fourchette, des vidéos sur youtube des articles de presse…
Personnellement je l’utilise depuis plusieurs mois et je pense sincèrement qu’elle devrait être entre les mains de tout le monde : que vouliez perdre du poids ou pas.
C’est un outil ludique et éducatif.

fourchette

Une chose est certaine : la plupart d’entre nous, nous mangeons trop vite.
On ne sait pas apprécier les aliments, le savourer, l’avoir en bouche pour apprécier son goût dans le détail. On engloutit.
Parfois par manque de temps, mais le plus souvent par habitude.

Il est recommandé de manger son plat principal en 20 mn : honnêtement chronométrez vous et vous allez voir…
J’utilise cet outil (car je le vois comme une vraie aide psychologique), le plus souvent le midi.
Elle sonne encore de temps en temps. Mais ce rappel à l’ordre me remet dans le droit chemin. Et le plus souvent je finis après tout mes collègues.
Vous dire qu’elle m’a fait perdre du poids ne serait pas honnête. Mais vous dire qu’elle m’aide énormément dans la prise de conscience c’est le moins que je puisse dire.

Je vous conseille d’essayer. Vous allez être étonnée et surtout vous allez vous rendre compte que c’est loin d’être un gadget.

Pour l’acheter c’est assez simple : direction Amazon sur ce lien 
Fourchette Slow Control

Je trouve que cette vidéo de la Sleeve d’un Barbu explique très bien son utilisation et les impressions qu’on peut avoir… Je vous laisse visionner 😉

 

 

Maggie de Block : étonnante

En 5 mn je viens de recevoir des tas de messages privés pour me dire de faire attention à ce que j’écrivais sur cette dame car en Belgique, les personnes malades trouvent sa politique extrêmement dure et injuste…
Je vais donc me renseigner plus précisément sur ce qu’elle raconte.
L’idée de mon article était surtout : peut on être obèse et crédible au poste de « ministre de la santé »
La Belgique est un pays ultra ouvert et moderne que j’adore qui peut se permettre d’avoir une ministre de la santé en obésité morbide : Maggie de Block, une femme de poigne.
– Parce qu’on ne choisit pas d’être obèse
– Parce qu’on n’est pas obèse uniquement parce qu’on mange trop
– Parce que même si on se prend en charge la maladie veut revenir au galop.
Tant qu’on a pas compris cela, on aura encore du travail pour l’accompagnement des 15% des personnes obèses en France.
Cette dame est constamment décriée car une partie de la population ne comprends pas comment une nana avec des soucis de santé de ce type peut s’occuper de la santé. maggie - 60
Alors que au contraire je trouve par exemple qu’une personne qui est en situation d’handicap a complètement sa place à son ministère.
Vous allez me répondre que lui n’a pas le choix par rapport à sa situation, et qu’on ne peut pas faire de miracle pour lui.
Mais pourquoi cela ne serait pas le cas également pour les personnes en obésité.
La chirurgie bariatrique ne répond pas à toutes les problématiques.
Il y a 40% d’échec de l’opération, rappelez vous !!
On nous coupe l’estomac mais notre cerveau et nos gènes sont les mêmes.
Alors, arrêtez de critiquer sans connaitre le combat des gens.
Cette grande dame qui a fait médecine, a tenté tout ce qui était possible en matière de régime, jusqu’à tomber dans l’anorexie.
Elle fait avancer les choses d’une manière révolutionnaire je trouve par rapport à ce qui existe en France notamment avec une mesure que j’aimerais tellement qui arrive en France : le remboursement des visites chez le psychologues
Quand on s’est fait opérer, on va aux visites obligatoires qui sont prises en charge la plupart du temps mais quand il s’agit de donner 50 euro pour une séance, la plupart déserte les séances et je ne veux pas jeter la pierre car je le comprends complètement.
D’ailleurs j’en profite pour vous dire que c’est le thème du prochain Live de Good santé, mardi 15 mai : ne loupez pas le rendez vous
Pour revenir à Maggie, qui de mieux qu’une personne qui est passée par plein d’étapes dans sa vie, dans son combat pour accompagner les personnes souffrant de pathologies diverses : une personne qui s’en est sortie ?
Peut être…
Mais en attendant, elle est brillante et fait avancer les choses pour les autres et c’est un véritable « don » de soi. Et ça, on ne peut que le respecter.
Une auteure s’est intéressée à son parcours et à écrit un livre que je n’arrive pas à me procurer en france : Une vie hors format
Si quelqu’un veut me le vendre, je suis preneuse car ce parcours me fascine littéralement et j’aimerais encore en savoir plus.
Alors à tous les rageux, renseignez vous avant de critiquer une personne qui peut être va vous aider un jour.

3 ans Post Op : BILAN D’UNE OBESE OPEREE

Pour cette vidéo, je me demandais au départ si j’allais vous faire un montage de photos avant après au fil des mois et finalement je me suis dis que je vous en partagez déjà pas mal sur les différents sociaux… alors j’ai tenté de structurer ce que je voulais vous dire en 5 points :
1. Ma perte de poids
2. Mon alimentation
3. Le sport Post Op
4. L’obésité est une maladie
5. Ma création d’activité
N’hésitez pas à réagir à mes différents commentaires et surtout à mon projet qui me tient particulièrement à coeur depuis tout ce temps qu’il murit dans ma tête.

M3 JOURNAL : On arrête de tout remettre au lendemain !

On va parler d’un sujet qui intéresser pas mal de personnes je pense :

La procrastination (du latin pro, qui signifie « en avant » et crastinus qui signifie « du lendemain ») est une tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions (qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non). Le « retardataire chronique », appelé procrastinateur, n’arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate.
Source : Wikipedia 😉

C’est une action qui est souvent volontaire car on sait qu’elle va nuire à nos objectifs.
C’est quand même plus facile de regarder une vidéo sur Youtube, que d’enfiler ses baskets pour aller courir, même 1/2h.  Vous êtes d’accord ?

Quand on procastine, on repousse nos objectifs les plus importants. Car on recherche le plaisir plus rapide. Et c’est facile de remettre au lendemain certaines bonnes habitudes qu’on devrait mettre en place :
– Marcher 10 000 pas par jour
– Manger sainement au lieu de manger de la Junk Food
– Se former à une nouvelle matière pour s’améliorer dans son domaine
– Lire un bon bouquin
etc etc

Dans cette vidéo je vous parle d’une méthode qui va vous aider à « moins » procastiner.
La méthode M3 JOURNAL

M3 journal est un outil vraiment pratique quand on veut se lancer dans un projet et qu’on veut structurer ses idées.

En vente sur https://www.m3journal.com – Fabriqué en France (édition limitée)

Cette méthode permet :
1/ d’en finir avec la procastination tant bien que mal 🙂
2/ De pouvoir atteindre son objectif grâce au tableau de bord, son bullet journal en 3 mois.
3/ De s’habituer à l’action au quotidien qui va vous permettre d’avancer en étant plus structuré.

ça vous tente ?

 

 

 

#66 Pourquoi tu te fais opérer ?

Aujourd’hui je vous propose de revenir sur plein de sujets que j’ai déjà abordé sur ma Chaine Youtube avec mon recul de presque 3 ans 🙂

Le thème de la journée est sans doute le démarrage de tout : Pourquoi tu te fais opérer ? C’est quand même bien de pouvoir mettre des mots sur tout cela…

Voici un passage de ce que j’écrivais en mai 2014 sur le sujet :

Dans mon entourage je sens qu’il est nécessaire que j’explique ma démarche car mise à part les personnes très proches (ma mère, mon mari..) certains sont assez abasourdie de ma démarche.
Pourquoi vas tu imposer cela à ton corps ?
Mais tu as l’air si radieuse, dynamique, heureuse ?
Je ne savais pas que tu étais mal dans ta peau (j’ai pas encore dit ça ?)
Tu es en dépression (non ? non ?)
J’ai du répéter sans 100 fois les mêmes réponses. Parfois ça m’agace, parfois je trouve ça super qu’on essaye de creuser pourquoi car effectivement ce n’est pas anodin comme opération.
Donc oui je me ferais opérer d’une Sleeve dès que l’équipe sera ok (chirurgien, nutritionniste, diététicienne, psychologue…) Je trouve que c’est complètement normal de valider ce type de décision. Que ça ne soit pas pris à la légère car notre vie va changer. J’ai envie que mon corps change. Ce que je veux surtout c’est vivre le plus longtemps possible et j’ai besoin de ce petit coup de pouce

 

Et si La sleeve ne servait à rien ? Reprise de poids totale 5 ans après !

Le titre de la vidéo est volontairement provocateur mais le but est d’ouvrir le débat comme je le dis dans la vidéo…
J’aimerais récolter un maximum de témoignages pour voir si dans ma communauté vous êtes d’accord avec les statistiques données au cours du colloque sur la chirurgie de l’obésité…

J’ai terminé la phrase de « lune de miel » post op et je démarre maintenant la phase la plus compliqué 2 ans et demi post op… et je peux vous assurer que je flippe bien comme il faut car rien n’est gagné.

Je vous laisse écouter, n’hésitez pas à me donner votre avis. Restez bienveillant surtout ;))