J’ai regrossi !

c’est pas un titre putaclic… c’est la vérité.
Difficile de vous faire une vidéo pour l’instant sur le site car j’ai toujours véhiculé dans la mesure du possible un message positif et d’espoir sur les obèses opérées.
Mais la réalité est là. J’ai regrossi.
Pendant quelques semaines je n’osais même pas me repeser car j’étais bien consciente que les volumes que je mangeais s’agrandissaient de jour en plus et surtout mes envies de sucres revenaient de plus belle.
Alors… j’ai pris mon courage à deux mains et je suis remontée sur la balance en la regardant du coin de l’œil et le verdict est tombé j’avais pris 7 kgs par rapport à mon poids le plus bas que j’ai pu faire (après ma crise de calcul) et 5 kgs sur le poids que je maintiens depuis presque 2 ans.

Donc dans ces cas là, y’a plusieurs solutions :

– soit tu te voiles la face et tu te dis que les kilos vont partir un jour ou l’autre
– soit tu te regardes dans la glace, tu regardes quelques avant-après et tu te dis que plus jamais tu ne redeviendras obèses car tu aimes la vie et que ça serait trop dommage.

Si vous commencez à me connaitre un peu, vous imaginez quelle solution j’ai choisi.
ça fait 7 jours aujourd’hui que je reprends sérieusement les choses en main pour que les 5 kilos repris s’envolent avant cet été.

Ce matin 1 kilo était déjà parti et je suis satisfaite. Je ne veux pas perdre ces 4 kilos restant en 1 mois. La précipitation ce n’est pas la solution.

Je veux arrêter d’avoir des compulsions, des envies folles pour aucune raison.
Donc je vais essayer d’analyser à quel moment et pour quelle raison j’ai autant envie de grignoter. (et surtout pourquoi j’ai toujours envie de grignoter des choses qu’il ne faut pas approcher…)

Je sais que je suis loin d’être la seule dans ce cas. Mais j’ai été opéré il y a plus de 3 ans et vous êtes nombreuses à m’envoyer des messages pour me dire que vous admirez mon parcours. Je suis là également pour vous rappeler que mon combat n’est pas terminé. Que je suis justement en plein dedans. Et que si vous êtes dans ma situation actuelle de reprise de poids, ne culpabilisez pas. Cherchez plutôt l’origine.
Rien n’est fatal. Il faut juste ouvrir les yeux et réagir.
Voila… c’était juste un p’tit article pour vous donner un peu de mes news.
Une vidéo arrivera très prochainement pour vous donner mon évolution sur ce point qui est sans doute le plus important de tous…

Je vous souhaite à tous de très bonne fête de Pâques

et pas d’abus… c’est ça le plus compliqué ;)))

M3 JOURNAL : On arrête de tout remettre au lendemain !

On va parler d’un sujet qui intéresser pas mal de personnes je pense :

La procrastination (du latin pro, qui signifie « en avant » et crastinus qui signifie « du lendemain ») est une tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions (qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non). Le « retardataire chronique », appelé procrastinateur, n’arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate.
Source : Wikipedia 😉

C’est une action qui est souvent volontaire car on sait qu’elle va nuire à nos objectifs.
C’est quand même plus facile de regarder une vidéo sur Youtube, que d’enfiler ses baskets pour aller courir, même 1/2h.  Vous êtes d’accord ?

Quand on procastine, on repousse nos objectifs les plus importants. Car on recherche le plaisir plus rapide. Et c’est facile de remettre au lendemain certaines bonnes habitudes qu’on devrait mettre en place :
– Marcher 10 000 pas par jour
– Manger sainement au lieu de manger de la Junk Food
– Se former à une nouvelle matière pour s’améliorer dans son domaine
– Lire un bon bouquin
etc etc

Dans cette vidéo je vous parle d’une méthode qui va vous aider à « moins » procastiner.
La méthode M3 JOURNAL

M3 journal est un outil vraiment pratique quand on veut se lancer dans un projet et qu’on veut structurer ses idées.

En vente sur https://www.m3journal.com – Fabriqué en France (édition limitée)

Cette méthode permet :
1/ d’en finir avec la procastination tant bien que mal 🙂
2/ De pouvoir atteindre son objectif grâce au tableau de bord, son bullet journal en 3 mois.
3/ De s’habituer à l’action au quotidien qui va vous permettre d’avancer en étant plus structuré.

ça vous tente ?